Article précédent

Article suivant

Plafonds suspendus Posté le 13 avril

Plafond industriel : quel intérêt pour les professionnels ?

L’installation d’un plafond industriel possède de nombreux avantages pour les professionnels. Quels sont les différents types de plafonds industriels ? Comment en opérer la mise en œuvre ? Découvrez tous les éléments à prendre en compte pour l’installation de ce type de plafond.

Qu’est-ce qu’un plafond industriel ?

Le faux plafond est une structure que l’on ajoute au plafond d’origine, et qui est totalement indépendant du plancher de l’étage supérieur. Un plafond suspendu pour les bâtiments industriels répond généralement à trois problématiques majeures :

  • Le plafond industriel doit être facile d’entretien : certaines dalles sont conçues pour faciliter le nettoyage et peuvent contenir des agents limitant l’accumulation de poussière.
  • Il doit proposer une performance acoustique élevée : poser un plafond suspendu peut contribuer à améliorer l’isolation phonique de locaux industriels. Une correction acoustique optimale doit faciliter la gestion de l’ambiance sonore, quels que soient l’agencement du local et la puissance de la source émettrice.
  • Le plafond industriel doit être durable : résistant au choc ou encore à l’humidité, le plafond doit répondre aux exigences du secteur industriel. 

En fonction des besoins des industriels, il existe différents types de plafonds suspendus :

  • Plâtre : le plâtre dispose de qualités esthétiques. Il est également résistant à l’humidité et au feu, et possède de très bonnes performances d’isolation acoustique.
  • Minéral : le plafond en fibre minérale répond autant aux attentes en matière d’acoustique que d’esthétique. Le plafond suspendu en fibre minérale est aussi reconnu pour répondre aux normes d’hygiènes les plus sévères, notamment recherché dans certains secteurs industriels. 
  • Bois : malléable, il permet de répondre aux exigences techniques et environnementales des locaux. Le bois est également très facile d’entretien et est insensible à l’électricité statique. Grâce à différents systèmes (perforations, différentes ajourassions, différentes densités des rainures), le plafond bois présente d’excellentes performances d’absorption acoustique.
  • Métal : en acier galvanisé ou aluminium, le plafond industriel métallique se décline sous forme de lames, cassettes ou bacs autoportants. Il convient pour tous les projets, à la fois sur-mesure et standards. 

 

Plafond industriel : pour un besoin d’acoustique très élevé

L’absorption acoustique d’un plafond de ce type permet de limiter la réverbération, de réduire le niveau d’onde sonore, mais aussi d’améliorer l’intelligibilité de la parole dans un local. Pour optimiser la performance acoustique d’un local industriel, la conception architecturale ainsi que les matériaux doivent être convenablement pensés. 

Pour mesurer la correction acoustique, les indices utilisés sont le coefficient d’absorption pondéré, l’aire équivalente d’absorption d’un local ainsi que la durée de réverbération. La mise en place d’un faux plafond industriel acoustique permet de limiter ou de contrôler la transmission du bruit entre des locaux différents ou au sein d’un même local. Il peut s’agir de bruits aériens, d’impacts ou encore de bruits émis par des équipements comme la ventilation, la robinetterie ou encore la climatisation. Par exemple, pour les ateliers Seprolec Langlois Sobreti a réalisé un plafond acoustique le long des ateliers de production pour en atténuer le bruit.

Seprolec Amenagement Industriel Plafonds Demontables Usine Langlois Sobreti Bayeux

Plafond industriel dans l’usine de Seprolec

Quelle est la mise en œuvre du plafond industriel ?

L’installation d’un plafond industriel dans une pièce sujette au risque incendie notamment nécessite de sélectionner des matériaux adaptés. Aussi, des équipements spéciaux pour la mise en œuvre dans des locaux de grands volumes sont requis. En effet, lorsqu’il s’agit de grands volumes, l’installation demande des panneaux de grandes dimensions ou d’une pose entre pannes. 

L’outillage et les compétences dépendent également du plafond d’origine sur lequel la structure va être suspendue. Dès l’étape préparatoire, la pose d’un plafond industriel demande du savoir-faire et de la méthodologie.

 Quels sont les éléments à prendre en compte ?

L’installation d’un plafond suspendu doit prendre en compte certains éléments :

  • La charpente : la pose de plafond industriel requiert des équipes expérimentées, notamment lorsqu’il s’agit d’installation sur-mesure. 
  • La gestion des luminaires : le changement ou l’installation d’un plafond industriel est également l’occasion d’améliorer la luminosité d’un local grâce à des spots intégrés. Luminaires encastrables, gestion du passage des câbles, sécurité incendie, les équipes doivent être au fait des techniques et des réglementations en vigueur en matière d’éclairage pour garantir une installation sécurisée. 

Partager

fb linkedin
close

Solutions barrières en entreprise - COVID-19

Retrouvez nos solutions barrières pour vos espaces de travail

En savoir plus
En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de nos propres cookies pour améliorer votre expérience en analysant la navigation sur notre site Web. Si vous continuez à naviguer, nous considérons alors que vous acceptez leur utilisation et les informations
J'accepte Je refuse En savoir plus